Skip to main content
European Neighbourhood Policy and Enlargement Negotiations
News article14 November 2022Directorate-General for Neighbourhood and Enlargement Negotiations

Déclaration du Commissaire européen à la Justice, Didier Reynders, après sa rencontre avec le Président Kaïs Saïed

Tunisia visit

Je viens de réitérer au Président Saïed le soutien de l’Union européenne au peuple tunisien. 

Nous croyons à la volonté des Tunisiens d’ancrer la Tunisie comme pays démocratique, et que cela restera un choix irréversible. 

Néanmoins, comme nous l’avons exprimé à plusieurs reprises pendant cette année de transition, toute démocratie a besoin d’un maximum d’inclusivité.

Pour sauvegarder tout acquis démocratique, il est essentiel de renforcer l’État de droit, la séparation des pouvoirs, l’indépendance de la justice et le respect pour les droits humains. 

La liberté d’expression, la liberté de la presse, la liberté de manifestation ainsi que les autres libertés fondamentales sont des valeurs essentielles des États démocratiques et de l’UE. C’est la grandeur de la Tunisie d’avoir pu développer une société civile si dynamique et une presse résolument libre. Ce sont des acquis qu’il faut sauvegarder à tout prix. Nous y veillons au sein de l’UE, notamment à travers la publication du rapport sur l’État de droit. Nous faisons de même concernant les pays candidats ou partenaires en collaboration avec le Conseil de l’Europe, en particulier la Commission de Venise ou le Greco.

Ces principes forment la base de notre partenariat stratégique. Aujourd’hui l’UE et ses États membres se préoccupent par rapport à leur pleine soutenance.

La préparation et les modalités de déroulement des élections législatives annoncées pour le 17 décembre devraient être l’occasion de favoriser un véritable échange dans le cadre d’un dialogue national inclusif entre tous les acteurs sociaux et politiques. 

L'Union européenne a rappelé à plusieurs reprises que ce dialogue est une condition essentielle pour la soutenabilité des réformes politiques et économiques. 

L’Union européenne continuera à suivre de près les prochaines étapes du pays et restera aux côtés du peuple tunisien et à l’écoute de ses besoins. Elle réaffirme sa disponibilité et sa volonté à apporter son soutien pour mener à bien le retour à la normalité démocratique. 

L’Union européenne continuera également de soutenir le peuple tunisien pour répondre aux défis socio-économiques et financiers majeurs auxquels la Tunisie est confrontée, aggravés par l’impact de la pandémie de COVID-19 et par l’agression russe contre l’Ukraine sur la sécurité alimentaire et énergétique. 

J’invite bien entendu les autorités tunisiennes à poursuivre leur étroite collaboration avec l’Union européenne en ce qui concerne la réalisation et le bon déroulement des projets de coopération, en particulier en matière de Justice. J’aurai l’occasion d’aborder concrètement ces diffèrent sujets avec plusieurs membres du gouvernement aujourd’hui et je sais que j’aurai l’occasion avec le Président d’en reparler dans les mois qui viennent pour assurer une collaboration et une coopération pleine et entière entre la Tunisie et l’Union européenne au bénéfice du peuple tunisien.

Details